Définition de “Élopement”

Le terme élopement est une francisation du terme “Elopement” qui vient du verbe “To Elope” qui veut dire littéralement “s’enfuir”, ou encore, plus exactement, “s’enfuir pour se marier” et ne pas revenir au point d’origine !

Il était utilisé pour désigner un mariage décidé et mené de manière soudaine et secrète, pour fuir une famille réticente à cette union. L’élopement implique généralement une fuite précipitée, loin du domicile, en compagnie de l’être aimé avec la ferme l’intention de se marier…

Mais ça, c’était avant ! Sur cette base, chacun peut maintenant se construire sa propre conception de l’élopement…

La base : se marier à deux…

L’élopement est devenu une occasion, réfléchie et planifiée, qui vise à partir loin de chez soi, généralement à l’étranger, pour se marier dans le cadre d’un voyage romantique !

Ainsi, l’effet spontané s’est estompé, la fuite d’une famille hostile aussi ! Quoique pour certains cela puisse encore être le cas… Mais pour d’autres, il s’agit dorénavant d’une décision commune des deux partenaires, et un ensemble de choix assumés :

  • ne pas dépenser des sommes inconsidérées pour un mariage
  • éviter les tracasseries de l’organisation d’un mariage
  • proscrire les discussions interminables sur les personnes à inviter
  • vivre une cérémonie avec la personne avec qui vous passerez votre vie

Bref, au final, l’élopement, c’est le fait de se marier à deux, et rien qu’à deux ! Pas de chichi, pas d’interminables dialogues, votre mariage, c’est le vôtre. Bon, on pourra admettre la présence de témoins, mais c’est tout ! Ah oui, j’oubliais le photographe, qui immortalisera ces moments exceptionnels : vous pourrez ainsi montrer les photos à vos proches lors de la prochaine réunion de famille. L’objectif de l’élopement est de vous marier encore autrement, et de ne conserver que l’essentiel : votre couple, votre engagement. Intimité et sincérité sont les deux maîtres-mots…

Comment organiser un élopement ?

Quelle destination pour un élopement ?

Vous avez réellement le choix, la terre est assez grande pour trouver votre petit bout de paradis… Et pourquoi pas en mer, ou même sous l’eau, dans les eaux turquoises d’un lagon aux Maldives ? Ou bien sur le sable d’une plage aux Seychelles, au sommet d’une tour d’un château en Ecosse, au cœur de Central park à New York, etc., oui, tout est possible avec l’élopement, à l’image de la cérémonie laïque. Car, au final, l’élopement reste une cérémonie laïque à deux !

Vous n’êtes pas obligés non plus de partir très loin : une jolie escapade dans le département voisin, le temps d’un week-end, peut parfaitement faire l’affaire, tout comme se rendre quelques jours à Paris pour l’occasion, vous qui n’y êtes jamais allée ! C’est aussi l’opportunité de visiter la France ou l’Europe. Sur le sable des immenses plages de la cote landaise, au bord d’un lac de montagne d’un parc national en Haute-Savoie, dans le parc municipal de votre ville, dans un musée ou au sommet d’un tour d’un monument historique, notre pays regorge de petits coins insolites, inconnus et pourtant magnifiques, que parfois seules quelques personnes locales connaissent et conservent le secret…

Trouver le lieu de la cérémonie

Vous savez maintenant dans quelle ville/région/pays vous souhaitez vous rendre, mais comment choisir le lieu même de la cérémonie ? Je vous conseille de rechercher sur Pinterest ou grâce à la recherche d’images de Google, des paysages ou lieux de rêves de votre destination. Certains forums de voyages sont aussi intéressants pour obtenir des avis sur des coins paradisiaques et peu touristiques. Utilisez également l’outil “Photostreet” sur Google maps pour apprécier pleinement un lieu et son environnement.

Il est préférable de vous renseigner sur la possibilité d’y prévoir votre cérémonie. A priori, sous toutes réserves suivant l’endroit choisi, une cérémonie d’élopement ne nécessite pas d’autorisation spécifique, tant qu’elle ne dérange pas l’ordre public, ni ne nécessite d’autorisation d’occupation du domaine public. En effet, l’organisation est extrêmement simple : vous n’avez pas besoin de mise en place spécifique, pas de chaises, pas d’arche, pas de pupitre, rien ni personne d’autre que vous, votre partenaire et l’officiant (et l’éventuel photographe). Et sa durée est extrêmement courte… L’argumentaire est plutôt favorable, et il sera ainsi plus facile d’obtenir une autorisation si besoin !

L’officiant

Le choix de l’officiant est très important parce que c’est la seule personne fondamentalement nécessaire à votre cérémonie laïque d’élopement ! Vous pouvez choisir une personne de votre entourage, qui sera content de partir avec vous, entre autre pour vous marier.

Cependant, le concept d’élopement version 2017 suppose de supprimer –temporairement du moins– les liens avec vos familles respectives.

Un officiant professionnel semble être la meilleure solution pour profiter de ses compétences, de son professionnalisme, et de sa capacité à gérer une telle cérémonie. Choisissez l’officiant qu’il vous faut sur ce site ou bien faites-vous accompagner grâce à un coach en cérémonies

Quel déroulement prévoir ?

La cérémonie d’élopement est extrêmement simple : mot de bienvenue de l’officiant, éventuelle lecture d’un texte ou historique du couple, échange des vœux, prononciation de votre union, mot de clôture. La durée ? de 2 minutes à 10 minutes… Tout dépend de votre éloquence.

Après la cérémonie, prévoyez une belle séance photo. Repérez au préalable des coins sympas, originaux et photogéniques. Faites aussi confiance à votre photographe, il a l’œil pour imaginer des scènes inédites. Prenez le temps, lâchez-vous, profitez, car personne ne vous attend pour commencer l’apéro !

Penser à la légalité du mariage

En fait, tout dépend la manière et le pays dans lequel vous souhaitez vous marier. Si vous souhaitez vous marier officiellement à l’étranger, il faudra anticiper les formalités pour que votre union soit légale et reconnue à votre retour en France. Comptez 6 à 12 mois de délai administratif si vous prévoyez de vous marier à l’étranger, pour que le Consulat de France valide votre démarche.

Cependant, je vous conseille vivement de vous marier civilement en France, dans votre mairie, avant de prévoir votre cérémonie d’élopement dans la destination et l’environnement de vos rêves !

Et votre famille dans tout ça ?

Et bien, c’est la grande oubliée… On peut aisément imaginer que l’élopement ne sera pas vraiment du goût de tout le monde parmi vos proches, surtout les plus intimes. Votre maman s’imaginait déjà s’acheter sa plus belle robe et rêvait de l’occasion de porter un grand chapeau, votre papa gardait secret, depuis votre naissance, son bonheur de vous accompagner le long de l’allée jusqu’à votre futur compagnon, votre frère ou sœur avait déjà préparé un texte émouvant dès qu’il a apprit que vous alliez vous marier, etc.

Vous pensez bien que, sauf une appréciable ouverture d’esprit qui animerait vos proches, votre démarche créera quelques tensions, liées à l’incompréhension. A vous d’être persuasif, de marquer le fait que ce soit votre choix, votre mariage, vos économies, et de proposer une solution intermédiaire qui consiste à organiser une petite réception à l’occasion de votre mariage civil, de manière à satisfaire tout le monde !


Crédit photo : Teresa Woodhull Photography

Vous aimerez aussi :