Le métier d’officiant laïque est toujours un mystère pour beaucoup de français ! Découvrez cette nouvelle profession avec Christian ARNOUX, officiant de cérémonies laïques dans le Sud-Ouest de la France, une région riche en traditions, en spécificités locales et en lieux d’exceptions… Il nous présente notamment son activité, en tant que professionnel, et nous fait partager des moments insolites survenus à l’occasion des mariages qu’il célèbre !

  • Bonjour Christian, pouvez-vous vous présenter ? Votre parcours pour devenir officiant ?

Né en 1947, j’ai donc 69 ans. Animateur de grandes surfaces au début des années 70 puis commercial de 1974 à 2012 dans une grande société allemande de détergents où j’ai fini cadre commercial, j’ai continué en parallèle à animer des quinzaines commerciales ou des réunions sportives. À l’aise devant un micro, j’ai participé à la fin des années 80 à diverses émissions de télévision et de radio françaises comme étrangères sur l’histoire de La Révolution Française (RTL Télévision, RMC, CNN, Antenne 2, FR3, RTE Télévision Irlandaise, RTS Télévision Suisse Italienne, NHK Télévision Japonaise, RAI télévision Italienne, TF1 ( Ex Libris, divers journaux télévisés). En Juillet 2014 et 2016, j’ai été le principal intervenant dans « Secrets d’ Histoire » durant 2h00 d’où mon aisance à parler en public .

Retraité depuis 2002, je secondais ma femme (photographe depuis 1986 après 5 ans d’études aux Beaux- Arts de Caen) dans ses reportages en particulier sur les mariages lorsqu’en 2012, une organisatrice de mariage connaissant mes prédispositions à parler en public, me propose de célébrer deux cérémonies. Ma nouvelle vocation était née.

La première fois je me suis demandé ce que je faisais là ? De qui je détenais ce pouvoir de marier les couples ? Je n’étais investi par personne.
Et puis j’ai compris que ce pouvoir, je le détenais des couples eux-mêmes qui m’avaient choisi.

L’enchaînement s’est fait assez vite sur d’autres mariages, les wedding planner m’ont vite fait confiance et recommandé, la création de ma page web a fait le reste. Le travail en collaboration avec ma femme photographe est un atout pour les jeunes mariés, car d’un geste, d’un regard notre complicité nous permet de réussir une cérémonie de A à Z.
De plus les frais de déplacements sont divisés par deux, sans compter qu’une remise de 10% est effectuée sur les deux prestations si notre couple est choisi.
Parfois des couples ont déjà choisi un (une) autre photographe avant notre première rencontre. Cela ne pose aucun problème, je collabore bien entendu avec lui ou elle.

Depuis 2013, j’officie entre 15 et 20 cérémonies par an. Je marie dans toute la Nouvelle Aquitaine et le Pays Basque Sud , jusque Toulouse parfois. Je suis de plus en plus contacté directement et de ce fait je me permet, grâce à mon expérience de la vie et dans ce métier depuis 5 ans, de donner quelques conseils aux jeunes mariés pour l’organisation de leur cérémonie. Surtout pour la disposition du lieu en fonction de la lumière.
Mes clients m’ont fait remarqué qu’être un homme et en plus âgé était un atout pour moi, ce qui n’était pas évident car ce métier est très féminisé. Même si la cérémonie est « laïque » comme son nom l’indique, l’image du prêtre, ou du pater familias, c’est à dire d’un homme, reste bien ancré dans l’inconscient pour le choix du cérémoniant. Ce motif de choix revient quasiment à chaque fois lorsque je discute avec un couple que je marie. En plus j’ai une « voix » paraît-il. Qualité que je ne me connaissais pas puisque généralement on n’aime pas sa voix. Amoureux de langue française j’aime jouer avec les mots et sortir des sentiers battus lorsque je compose les textes .
Maîtrisant correctement la langue de Cervantès , j’ai célébré trois mariages franco-espagnols avec les textes bilingues.

N’ayant pas de métier annexe puisque retraité, j’ai beaucoup de temps à consacrer aux couples et à leurs invités. Je suis disponible par téléphone, par mail, par Skype pour les jeunes mariés comme pour les intervenants.

Je ne vais pas aller jusqu’à dire qu’une amitié naît entre les jeunes mariés et moi-même mais une grande complicité c’est sûr. Durant 6 mois et parfois un an nous collaborons à la préparation de leur cérémonie. Ça crée des liens, puisque durant toute cette préparation, nous rentrons dans leur intimité. Beaucoup se confient, certains m’ont même demandé d’être le médiateur avec leurs parents opposés à une cérémonie non religieuse, ou de régler les divergences entre les parents séparés qui ne veulent pas se rencontrer même le jour du mariage de leurs enfants.

Il faut beaucoup de diplomatie. Ces confidences font, qu’avec la quasi-totalité des couples, ma femme et moi avons gardé d’excellentes relations.


officiant-laique-christian-arnoux-4

  • Qu’est-ce qui fait de ce métier, un métier exceptionnel ?

L’exception de ce métier, ce sont les rencontres, pas des rencontres anonymes ou furtives, mais des échanges qui s’étalent sur plusieurs mois au cours desquels je sens les jeunes mariés se confier de plus en plus et surtout se détendre. L’instant est rare, partager avec des personnes, la préparation d’un des jours les plus important de leur vie est valorisant.

C’est différent de mon ancien métier de commercial, il n’y a pas de rapports de force, l’argent, on en parle une fois le jour de la conclusion du contrat et après on ne parle que de leur mariage. C’est plus valorisant.

Ce que je retiens surtout, ce sont les grands fou-rires aux répétitions et le jour de la cérémonie. Ça me permet également de rester en contact avec des jeunes de l’âge de mes enfants même s’il m’arrive de marier des couples de ma génération.

officiant-laique-christian-arnoux-3

  • Depuis le début de votre activité, avez-vous identifié des modes ? Si oui, lesquelles vous ont marquées, de manière positive ou négative ?

Le manque de variété est dans le choix des musiques ; il y a des modes tenaces : Gladiator, Pearl Harbor, Yiruma River Flows in You , Braveheart ,Beyonce Ave Maria, Somewhere over the Rainbow – Israel, ou Jeff Buckley – Hallelujah toujours les mêmes alors quand je dis à un couple que dans mon précédent mariage le choix était identique ou presque, les jeunes sont surpris. Je cherche avec eux à varier car je déteste la routine. Heureusement, il y a dans le Sud Ouest des musiques traditionnelles entraînantes que je conseille.

Mes premières cérémonies se passaient surtout sur les plages, dans des parcs publics, des jardins de restaurants parfois des gîtes privatisés, des airials . Depuis deux ans, même si les mariages se pratiquent toujours dans ces lieux, dans notre région, il y a une forte demande pour les châteaux bordelais. En fin de compte, ces châteaux ne sont que des façades car peu sont ouverts au public. La cérémonie se fait dans le parc face au château et la réception dans un chais ou une salle aménagée uniquement pour les mariages. C’est devenu un business. Cette mode fait que j’organise de plus en plus de cérémonies du vin.

Il faut dire que les plages sont difficiles à obtenir. Dans ma commune, j’ai des autorisations hors saison . Mais même en dehors de juillet/août si des autorisations sont données, se pose le problème des badauds. Privatiser une plage est impossible et avoir des touristes en maillot de bain ou monokini, des ventres à l’air qui restent debout les bras croisés à regarder le mariage n’est pas toujours agréable . Et puis ça reste à vie sur les photos et les vidéos.

Toutefois, une mode qui est incontournable est celle de « la cérémonie du sable » surtout dans ma région où nous avons la plus longue plage d’Europe et beaucoup de lacs. De plus, je marie beaucoup d’expatriés d’outremer qui reviennent dans leur région natale pour leur noce. Ils veulent recréer cette atmosphère plage de « cocotiers » à l’ombre des pins

officiant-laique-christian-arnoux-2

  • Pourquoi solliciter un officiant professionnel plutôt qu’un membre de la famille pour célébrer une cérémonie laïque ?

En tant que suppléant de ma femme photographe, j’ai eu l’occasion d’assister à des cérémonies célébrées par des amis ou membres de la famille. Sauf un vraiment raté, j’ai été surpris par certaines personnes qui sont capables de mener à bien se genre de cérémonie.

Malgré tout, cela reste « amateur », peu ou pas de mise en scène, des bégaiements, des redondances, des pléonasmes, beaucoup de fautes de français, de syntaxe, et, sauf à de rares exceptions, peu de vocabulaire. Trop d’improvisation. Par contre, beaucoup d’humour et de sincérité. Mais le choix d’un célébrant pour mes clients vient surtout de la neutralité qui lui donne un certain charisme : l’officiant, personne ne le connaît… Mais surtout il accompagne toute la préparation de la cérémonie, ne laisse de la place à l’improvisation que si les jeunes mariés le désirent, sinon tout est carré, préparé, répété. Les mots, les termes, le vocabulaire tout est choisi, sélectionné, évalué, afin que cela corresponde exactement aux futurs époux.

officiant-laique-christian-arnoux-5

  • Êtes-vous généralement bien reçu par les familles ?

J’ai eu des annulations de la part de jeunes mariés dont les parents prenaient prétexte de financer une partie du mariage et exigeaient une cérémonie religieuse.
Le problème ne se pose pas concernant les divorcés ou les homosexuels, il n’y a pas de solution religieuse pour leur mariage.

Pour les jeunes couples qui m’imposent, les familles découvrent le jour du mariage de leurs enfants ce qu’est une cérémonie laïque. Mais ce ne sont pas les seuls, beaucoup d’invités sont surpris, même si certains en avaient entendu parler.

La famille, je les découvre et ils me découvrent au téléphone ou par mail le plus souvent, car nous correspondons afin de peaufiner leur intervention. Mais parfois, c’est la maman d’un des deux futurs époux qui prend contact avec moi pour offrir une cérémonie à ses enfants. La cérémonie laïque rentre dans les mœurs.

officiant-laique-christian-arnoux-6

  • Vous est-il arrivé de vivre des moments insolites pendant les cérémonies que vous officiez ? Racontez-nous !

Pour chaque cérémonie, il y aurait une anecdote à raconter, aucune cérémonie n’est parfaite. Mais le principal est d’avoir de l’à propos, comme ce mariage en mai dernier où j’ai appelé le futur époux militaire en uniforme « Fraise » au lieu de « Fred »le surnom lui est resté .

Une fois le futur marié (mariage hétéro) en répétition me dit qu’il m’avait choisi pour ma voix « qui lui donnait la chair de poule ».

Il y a surtout les anecdotes non contrôlables des intervenants .Une fois, le témoin , gendre de la future mariée qui ne m’avait pas envoyé le texte avant, l’avait oublié et l’a lu sur son mobile en plein soleil de juillet, pas facile.
Il y a le témoin qui sincèrement regrettait de ne pas avoir épousé la mariée , mais ce n’était pas un problème puisqu’il avait « trouvé mieux ailleurs » en désignant sa femme .
Je peux vous parler du DJ qui avait prévu de prendre directement les musiques sur Youtube sur son I Phone durant la cérémonie, n’ayant nullement envisagé que dans ce lieu, il n’y avait pas de réseau.
Il y a le témoin, également DJ de la cérémonie, qui courrait dans tous les sens entre la sono , et le pupitre .
Le DJ qui arrive 5mn avant la cérémonie dans le parc de la mairie , branche sa sono à la mairie et le maire qui coupe le courant en quittant la mairie.
Heureusement, à chaque fois, grâce à la bonne volonté et à l’humour de chacun, les problèmes sont vite résolus et ça laisse des souvenirs de mariage.

D’autres anecdotes plus positives : j’ai officié un mariage franco-hongrois avec une interprète en simultané comme à l’ONU.
Plus émouvant la cérémonie d’un couple , seuls survivants dans leur hôtel du tsunami qui se sont cherchés plusieurs jours croyant l’autre décédé et dont il m’a fallu raconter l’histoire.
Et puis il y a ce couple de jeunes filles que j’ai marié dans les arènes de Vieux Boucau au son des bandas suivi d’un spectacle d’échassiers landais ce fut grandiose.

Enfin pour finir, un couple dont j’avais officié la cérémonie un an auparavant nous demande à ma femme et moi de travailler sur une cérémonie surprise. Un couple d’amis devait fêter ses 10 ans de mariage. Prétextant la confection d’une robe pour une cliente éloignée, une amie est venue prendre les mesures de la femme quelques semaine auparavant. Puis ils ont expliqué au couple que tout le monde était invité à une crémaillère à 10h00 du matin mais qu’il fallait arriver les yeux bandés. La veille les amis ont décoré une palombière dans un airial (une clairière) de la forêt landaise. Le matin de la cérémonie, le couple fut habillé, les yeux bandés puis voituré sur 25 km en forêt sans poser de questions. Ma femme devait saisir la photo juste au moment où les amis enlèvent le bandeau et bien montrer surtout l’effet de surprise. Ce fut magnifiquement émouvant que six couples se cotisent pour offrir cette cérémonie surprise à leurs amis. Plus le mensonge est gros, moins il est décelable. Le tout sans répétition le lendemain pour ma femme et moi d’une cérémonie tahitienne (une tahitienne qui épouse un landais ) avec les groupes folkloriques et les mariés portés sur des pirogues à travers un village de 200 habitants en plein cœur des Landes.

Il y a des week-end où ce métier apporte des joies rares.

officiant-laique-christian-arnoux-1

  • Si un seul conseil devait être donné aux mariés, ce serait…

Choisissez l’officiant qui vous ressemble. Il faut que ce soit un coup de cœur. Il faut une symbiose entre lui et vous. Il doit y avoir osmose . Sinon ça n’ira pas. Il m’arrive de refuser une cérémonie, c’est rare mais moi aussi j’ai besoin de ressentir le couple.

Une seule fois j’ai accepté de marier un couple que je ne ressentais pas, juste pour le prestige du lieu. Je voulais afficher les photos de cet endroit mythique dans mon portfolio. La cliente elle, m’avait choisi pour mon tarif et non pour la qualité de mon travail. Je le regrette toujours. La cérémonie fut réussie certes mais je considère tout de même que ce fut un fiasco.

Maintenant je suis capable de dire « je ne suis pas celui qu’il vous faut, votre mariage est unique, faites le célébrer par quelqu’un que vous ressentez et qui vous ressent » . Oui ! Si vous me choisissez je dois vous correspondre. Car je serai le pilier de votre mariage.

 

Plus d’informations sur Christian ARNOUX
– Sur le site : ceremonie-laique.fr
– Son site internet : louisianalandes.wixsite.com/christianofficiant
– Crédit photo : Studio Louisiana (Vieux Boucau – 06.34.95.76.99 – www.studio-louisiana.com)

Vous aimerez aussi :