17 mars 2020 : après de nombreuses contaminations et un nombre trop élevé de malades, le verdict tombe : nous allons être confinés pendant deux mois. Qui dit confinement, dit interdiction de se rassembler, donc de se marier ! Une catastrophe pour Justine et Killian, qui avaient soigneusement peaufiné les détails de leur mariage depuis des mois !

Officiante de cérémonie laïque, privée de sortie comme tout le monde, et face au désarroi de ces futurs mariés, je cherche une idée ; que pourrais je leur apporter afin d’atténuer le traumatisme du report de leur mariage ?

Une idée s’impose très vite : il faut transformer le négatif en positif ! Je me mets à leur place : au lieu de passer une mauvaise journée à la date initiale du mariage, il me faut les aider à en faire un évènement émouvant qu’ils pourront partager avec leurs familles et dont ils se souviendront longtemps.

Voici ce que je leur propose : Leur écrire et organiser une mini-cérémonie avec les moyens du bord, confinement oblige.

Justine et Killian, sont tout de suite conquis. Faute de pouvoir nous rencontrer, nous échangeons par e-mail et Messenger.

Nous choisissons ensemble un rituel, susceptible de faire participer leurs deux adorables petites filles. Sur mes conseils, ils préparent une musique d’entrée, de la décoration qu’ils avaient prévue pour le jour J. De mon côté, je peaufine les derniers détails de leur texte.

Ca y est : nous sommes le 11 avril. Le jour où ce mariage tant attendu devait avoir lieu. Tout est prêt : Justine et Killian ont fait des miracles. Ils ont mis en place une magnifique décoration champêtre dans leur jardin. Ils se sont apprêtés et ils sont superbes, prêts à faire leur entrée sur le tapis de cérémonie improvisé pour l’occasion. La musique retentit ; c’est parti !

Killian entre le premier, suivi de Justine. Ils rejoignent leurs deux filles, qui commencent la cérémonie en leur lisant un petit mot. Puis Justine prend la parole, ensemble ils évoquent la force que ce qui fait leur couple et leur famille. Ils procèdent ensuite au rituel de l’arbre. Un joli symbole qui fait allusion à l’amour qui survit à l’hiver et refleurit à chaque printemps. Aidés de leurs deux fillettes, ils versent, chacun leur tour, des sachets de terre sur le pied du camélia. L’émotion est très palpable et nos jeunes mariés ont les larmes aux yeux et beaucoup de tremblements dans la voix.

Ils terminent cette mini-cérémonie en s’enlaçant tendrement et se tournant vers la caméra, en disant à leurs proches : « Rendez-vous très bientôt pour notre mariage, on vous fait de très gros bisous et on vous aime ! »

Un double objectif est atteint : cette journée restera marquée dans tous les esprits comme un joli moment très émouvant et la nouvelle date est officiellement annoncée à toute la famille !

Cette jolie parenthèse en plein confinement est le moyen de prouver que l’amour est le plus fort et que le mariage se fera à un moment ou à un autre ! Le monde d’après finira par arriver et la fête n’en sera que plus belle lorsque tous seront enfin rassemblés !

– Retrouvez Florence CADEI sur le site des officiants en cliquant ici !
– Son site internet : Les Cérémonies de Flo
– Crédit photo : Justine Cormier