Poursuivons notre série d’entretiens avec, aujourd’hui, l’interview  de Marine POLUGA, officiante de cérémonies laïques  en région Centre. Elle nous décrit son histoire et nous fait partager sa passion du mariage !

  • Bonjour Marine, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, originaire de la Région Centre je me suis installée en Touraine il y a quelques années et en suis tombée amoureuse.

Entre temps, j’ai vécu 2 ans au Québec où j’ai découvert une autre approche des célébrations de mariage, plus libre et plus souple surtout.

Marine POLUGA - Officiante de cérémonie

 

  • Comment vous est venue l’idée de devenir officiante ?

A la base, je suis organisatrice de mariage, et j’ai constaté que pour beaucoup des couples que j’accompagnais, les possibilités “traditionnelles”, c’est à dire mariage civil suivi d’un mariage religieux, ne correspondaient pas du tout à leurs envies. Plusieurs me disaient se marier religieusement parce que sinon “ça ne faisait pas mariage”.

Ils ne connaissaient pas les cérémonies laïques ou ne savaient pas comment en organiser une.

Il y avait un gros manque d’officiant, notamment en Région Centre, pour les accompagner et moi ce sont des moments qui me passionnent, aussi bien dans leur préparation que lors de la célébration, c’est donc tout naturellement que je suis devenue officiante.

Officiant Marine POLUGA

 

  • Comment définiriez-vous un “bon” officiant ? Quels seraient ses qualités et les défaut qu’il n’aurait pas ?

D’après moi, un bon officiant doit tout d’abord être très à l’écoute, savoir percevoir les attentes du couple, comprendre ses valeurs, apprendre à le connaître pour pouvoir lui proposer une cérémonie vraiment à son image. Il doit guider le couple dans la conception de ce moment fort et qui se doit d’être unique. Lors de la célébration de la cérémonie, il ne faut pas oublier que ce sont les mariés les “vedettes” du moment et non pas l’officiant, il est lui plutôt le “chef d’orchestre” de cette cérémonie.

Marine POLUGA - Partage evenement

 

  • Quelle est votre définition de “cérémonie laïque” ?

Je préfère le terme de “cérémonie d’engagement” car pour moi il ne s’agit pas forcément d’un moment 100% laïque. Les mariés peuvent aussi avoir choisi cette cérémonie car une cérémonie religieuse ne correspondait pas à l’un ou à l’autre, ou qu’ils n’y avaient pas le droit (couple ayant déjà divorcé, couple homosexuel…) mais ils peuvent tout de même avoir envie d’inclure une dimension religieuse et spirituelle à cette cérémonie. Dans tous les cas, il s’agit d’une cérémonie au cours de laquelle les valeurs du couple, quelles qu’elles soient,sont mises en avant et partagées avec tous leurs proches, exprimées l’un envers l’autre. Il s’agit d’un moment très intense, d’émotions et de partage.

Marine POLUGA - Officiant région Centre    Officiant cérémonie laique    Officiante Marine - Région Centre
  • Pouvez-vous nous décrire la cérémonie qui vous a le plus émue ?

A vrai dire, je suis émue à presque chacune de mes cérémonies. Les moments les plus émouvants sont ceux où l’on perçoit le “vrai”, les sentiments authentiques. Il peut s’agir de moments lors desquels les parents, ou même les enfants, interviennent, on sent alors l’amour qui unit le couple et ses proches. Ce sont de très beaux moments.

Mais le summum c’est bien souvent lorsque le couple échange ses voeux. Les mariés sont alors très souvent dans leur bulle, coupés de tous leurs convives, c’est très agréable à sentir tout cet amour dans l’air !

Officiante de cérémonie de mariage

 

  • Quels conseils pouvez-vous donner aux couples qui souhaitent solliciter un officiant professionnel pour leur cérémonie ?

Le conseil que je donne c’est d’oser poser des questions, et surtout de rencontrer la personne car choisir son officiant c’est avant tout une question de feeling. Il faut garder en tête que ce moment doit être à son image, il n’y a pas de règles ou de barrières hormis celles que le couple souhaite se poser !

Pour en savoir plus sur Marine POLUGA :

Vous aimerez aussi :