Connexion / Inscription

Rédiger vos vœux, voilà un exercice qui peut vous paraître difficile. On ne fait pas ça tous les jours, et c’est vrai qu’exprimer son amour devant tout le monde peut revêtir un caractère ambivalent : d’un côté, on se projette dans ce moment fort de la future cérémonie d’engagement, et d’un autre, on s’imagine face à tous ces gens qui vont écouter attentivement nos paroles d’amour… Alors comment aborder la rédaction de cette partie de la cérémonie si intime et si puissante en même temps ?

Voici quelques conseils pour la rédaction de vos vœux. Voyons comment exprimer ce que vous ressentez, les raisons de votre engagement, ce que vous avez envie de vous promettre.

Tout d’abord, prenez le temps : il vous reste quelques semaines ou quelques mois d’ici votre mariage. Laissez venir à vous les idées, les émotions, qui afflueront avec le temps. Le sens de votre engagement prendra forme petit à petit au cours de ces semaines de préparatifs.

Commencez par prendre des notes. Dédiez à ces notes un petit carnet, un cahier, votre agenda… même une série de post-it dans le sac à main fera l’affaire ! Si vous notez vos idées au fur et à mesure, dans l’ordre dans lequel elles viennent, vous aurez la possibilité de les agencer plus tard, une fois que vous trouverez le bon moment pour vous mettre à la rédaction.

Avant de commencer à écrire, mettez-vous d’accord avec votre partenaire sur la longueur ou la durée de vos vœux respectifs. Pensez que votre officiant.e peut relire vos vœux respectifs et vous prévenir en cas de gros écart de longueur, de contradiction ou de redondance, ou au cas où vos phrases seraient trop longues ou difficilement compréhensibles. Mais c’est plus simple si dès le début vous vous mettez d’accord !

Chacun de vous écrira dans son propre style… C’est la personnalité de chacun qui parle, et c’est très important. Mais vous pouvez vous mettre d’accord sur le ton de votre échange de vœux : solennel, sérieux, humoristique, émouvant… Même si de l’émotion… il y en aura, c’est inévitable !

Envisagez-vous d’échanger vos alliances pendant vos vœux ? Dans ce cas, vous pouvez prendre ce moment comme prétexte pour exprimer ce que vos alliances représentent pour vous. Sinon, vous pouvez aussi les échanger à l’issue de l’échange des vœux, soit en disant une phrase, soit en la répétant votre officiant.e, soit en répondant « oui » à une question. Mettez-vous d’accord tous les trois sur les mots qui seront prononcés à ce moment-là, et sur la forme.

Ces quelques phrases que vous allez échanger le jour de votre mariage au moment de l’échange de vos vœux, c’est un peu comme un jardin secret dont vous ouvrirez la porte pour en faire sortir tout l’amour contenu pendant ces longues semaines de préparation. Mieux vous maintiendrez la porte fermée, plus l’émotion sera forte pendant votre cérémonie.

Deux possibilités s’offrent à vous : soit vous dites vos vœux l’un après l’autre, soit vous imbriquez vos paroles, de manière à vous répondre comme dans un dialogue. Cette deuxième option fonctionne particulièrement bien si vous choisissez d’exprimer des promesses. Dans ce cas, rédigez chacun de votre côté le même nombre de promesses (sérieuses et humoristiques), et chargez votre officiant.e de les imbriquer de manière harmonieuse, pour que vous vous répondiez le jour J, sans savoir à l’avance ce que dira l’autre.

Au-delà de la question de la rédaction, vous envisagez peut-être avec une sérénité modérée le fait d’exprimer votre amour devant vos proches… Si votre timidité, votre réserve, votre pudeur vous empêchent de parler ce jour-là, vous pourrez toujours opter pour l’option d’une lecture silencieuse de vos vœux devant vos proches. Ils partageront votre émotion sans connaître le contenu de vos échanges. Et peut-être qu’avec le temps vous apprivoiserez l’idée de les lire quand même ?

Voici maintenant quelques pistes de réflexion. Vous pouvez évoquer dans vos vœux plusieurs pans de votre relation. Parlez de vous-même, de votre partenaire, de votre couple, de ce qui caractérise votre amour. Laissez-vous inspirer par ces amorces. Vous pouvez compléter toutes les phrases, seulement certaines, en inventer d’autres, les compléter en une ou plusieurs fois, au rythme qui vous convient…

Quelques exemples

- Quand je t’ai vu.e pour la première fois…
- Grâce à toi, j’ai découvert…
- J’ai su que je voulais partager ma vie avec toi lorsque…
- Avant, j’étais… mais grâce à toi, je suis devenu.e…
- Ce que j’aime chez toi, c’est…
- Merci pour…
- Je te promets…
- Pour toi, je ferais…
- Notre couple est fort parce que…
- Je rêve de…
- Avec toi j’irai…
- Je serais prêt.e à…

Réfléchissez à l’émotion que vous voulez susciter chez votre partenaire en lui déclarant vos vœux de mariage. Comment souhaitez-vous qu’il/elle se sente (aimé.e, important.e, sécurisé.e…) ?

Vous pouvez vous servir de toutes les notes que vous avez prises, faire le tri, tout garder, en mettre de côté, en ajouter, en fusionner plusieurs en une seule… et pour rendre le tout plus vivant, pourquoi pas intégrer une ou deux anecdotes, ou une citation d’auteur ?

L’accroche de vos vœux dépendra de ce que vous avez à dire à votre futur.e, et le contenu en découlera naturellement si vous reprenez vos notes. Et si vous en ressentez le besoin, pensez que vous pouvez toujours vous adresser à votre officiant.e pour vous aider à rédiger !

[ultimate_author_box]
13 vues

Vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question ?