Durée de lecture : 5 min

Sophie est officiante de cérémonies laïques de mariage en Savoie, Isère et Haute-Savoie, mais également en Suisse, dans les cantons de Vaud (VD) et Genève (GE). Prenez connaissance de sa vision de la cérémonie laïque et n’hésitez pas à la contacter pour votre cérémonie !

Bonjour Sophie, pouvez-vous vous présenter ? Comment en êtes-vous venue à devenir officiante ?

Écrire est mon métier et ma passion. Rédactrice, écrivain public, auteure… Formée et expérimentée en la matière, il manquait cependant, au fil des années, une « âme » à ma plume ! C’est en découvrant le métier de célébrante que j’ai compris. A ma passion de l’écriture est venue se marier une vocation pour les cérémonies ! Écrire le récit de vie d’un couple pour créer sa cérémonie, et célébrer son amour et son union forment pour moi désormais un « tout » au service de leur unité.

Rigoureuse et perfectionniste par tempérament, je me suis formée auprès du Celebrant Foundation & Institute pour être certifiée « Life Cycle Celebrant », célébrante du cycle de la vie. Cette formation de 6 mois m’a infiniment appris, enrichie, et convaincue que j’étais sur ma voie… Et ma voix s’est d’ailleurs révélée par la même occasion. J’ai suivi en parallèle du coaching vocal. Et j’ai eu, au fil des cérémonies célébrées, la grande surprise d’entendre les invités me dire qu’ils étaient « transportés » par ma voix. Naturellement, j’ai également mis mes ressources « humaines » au service de l’accompagnement qu’implique la préparation d’une cérémonie. Accompagnement auprès du couple, mais aussi des proches… où chacun exprime des besoins différents mais tous aspirant à de la bienveillance, de l’attention, de la disponibilité.

Cérémonies laïques en Savoie

Quel regard portez-vous sur le développement des cérémonies laïques ?

D’après ce que j’entends, constate et comprends de la recherche des couples, les cérémonies laïques répondent à une profonde quête de sens pour redonner à l’union toute la valeur réelle et symbolique qu’elle doit avoir dans une vie.

Un mariage -ou un pacs, un engagement…- est une étape marquante dans le cycle d’une vie. Le besoin et l’envie d’honorer et de célébrer cette étape, au sein de notre « communauté », sont inscrits dans nos mémoires collectives, nos traditions ancestrales, nos cultures, nos religions, quelles qu’elles soient…

Depuis longtemps en Australie et aux États-Unis, la mixité des cultes et cultures a « obligé » les couples à trouver un autre chemin pour ritualiser leur union. C’est d’ailleurs ce qui a guidé mon choix vers le Celebrant Foundation & Institute, qui est issu de cette mouvance. En Europe, nous vivons un certain effet de mode « cérémonies laïques », mais je suis convaincue qu’il en restera le meilleur d’ici quelques années, en écho aux aspirations sincères et profondes des couples… tout comme pour les professionnels !

Sophie GUNTHER – Mariages laïques en Isère

Qu’est-ce qui différencie votre prestation des autres officiants ? Comment essayez-vous de vous démarquer ?

Je me fie simplement à mes propres exigences professionnelles et personnelles, sans jamais oublier que je suis au service d’un couple !

Mes exigences professionnelles se reflètent dans 3 dimensions : écrire, concevoir, accompagner. Et mes exigences personnelles également. Je m’explique…

Je conçois et j’écris mes cérémonies à la fois comme un récit de vie et un conte, avec ce que la réalité compte de magie ! J’emmène le couple et ses invités en voyage à travers les grandes étapes de la relation, les émotions vécues au fil du temps. Pour ce faire, au-delà de mon expérience de l’écriture, je suis les élans de mon cœur, les perceptions de ma sensibilité, et l’inspiration toujours au rendez-vous. Je développe par ailleurs un goût prononcé pour la création de rituels sur-mesure et originaux !

Quant à l’accompagnement du couple et de ses proches, il est, à mes yeux, une part essentielle et précieuse d’une cérémonie. Il apporte ce supplément d’âme et de complicité qui font s’ouvrir les cœurs et fleurir les sourires le jour J ! Ma ou mes différences ? Ce sont probablement les témoignages laissés par « mes » couples qui en parlent le mieux ! Et je suis toujours touchée et enchantée lorsqu’au terme d’une célébration, une Mamie croyante et pratiquante vient « m’avouer » à quel point elle a été étonnée et émue par le sens profond de la cérémonie, et tout ce qu’elle a appris sur la vie de sa petite-fille ou de son petit-fils !

Officiant Sophie GUNTHER – Cérémonies en Isère

Quels sont les éléments essentiels pour réussir une cérémonie laïque ?

Tout d’abord et surtout, les éléments qui sont essentiels aux yeux du couple ! Et s’en porter le garant, dans la mesure du possible. Ce qui signifie savoir s’adapter, par exemple, en cas de gros imprévus météo et de plan B « en catastrophe »… afin d’assurer, finalement, une cérémonie parfaitement sereine et joyeuse, même si les imprévus en amont ont été épiques ! (certains se reconnaîtront !) Quant à mon point de vue de célébrante, « l’essentiel » me semble difficile à résumer tant une cérémonie est un « condensé » de plusieurs mois de préparation et d’une multitude d’éléments. Mais si je devais faire une liste à la Prévert, je dirais : une plume, une voix, de l’organisation et de la rigueur, le sens du détail et du global, une disponibilité sans faille, la confiance que le couple place en vous et qui génère de la complicité et du lâcher prise… Et, le jour J, être au diapason de son couple, célébrer à l’unisson de leur sensibilité, grâce à une présence très attentive mais discrète pour s’effacer derrière la cérémonie, juste la sublimer et servir le couple qui s’unit !

Plus d’informations sur Sophie GUNTHER
– Sur le site : Officiant de cérémonie
– Son site internet : https://www.ceremoniesafleurdecoeur.com/

Crédits photo :
– Haaku Photographie (Site web en maintenance)
– Véronique Millias : http://www.veroniquederrico.com/
– Léna G Photography : https://lenagphotography.com/
– Making Up’ : http://makingup.fr/